Notre enquête sur l'épidémie de coronavirus

Le 31 décembre 2019, a été signalé pour la première fois à Wuhan, en Chine, un nouveau virus, dénommé le Covid-19 ou SARS-CoV-2 (coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère). Il a émergé en Chine avant de se répandre sur tous les continents de la planète. Le 12 mars 2020, l’OMS a déclaré que la flambée épidémique du COVID-19 constituait une pandémie (épidémie qui atteint un grand nombre de personnes dans une zone géographique très entendue).

A la suite de cela, nous vivons une situation inédite : 2,3 milliards d'habitants de la planète sont confinés chez eux. Alors que l'apparition de ce nouveau virus génère de nombreuses questions, incertitudes, conséquences mais aussi des fausses rumeurs et des fake news, nous, Mani, Louis, Adam et Marcus, âgés de 10 à 12 ans, avons souhaité y voir plus clair et nous forger notre propre opinion sur cette épidémie, ses causes et ses conséquences.




Nous avons choisi d'orienter nos recherches en utilisant le questionnement des 5 W (What ? Why ? Who ? When ? Where). Partons ensemble à la découverte de nos explorations.


What ? Quelle est l'étendue de la maladie ? Quels sont les symptômes ?


Recherche chiffrée réalisée par Adam, 11,5 ans en sixième.


D’après les statistiques, au 24/4/2020, il y a 2,710 millions de cas confirmés dans le monde.

Nous avions 31 573 cas aux Etats-Unis le 24 mars et 869 172 cas le 24 avril, cela a été multiplié par 27. Statistiques extraites du site Center for Systems Science and Engineering (CSSE) at Johns Hopkins.  


Source : https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6


What ? Comment fonctionne cette maladie ? Quels sont les symptômes ? Comment se transmet-elle ?

Sélection et écriture par Louis, 10 ans, CM2


D’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), le COVID-19 n’a pas les ‎mêmes effets en fonction des personnes.


La ‎majorité des individus ne ressentiront que des ‎symptômes bénins ou modérés.‎

Les symptômes les plus communs sont: ‎

  • de la fièvre, ‎

  • une sensation de fatigue, ‎

  • une toux sèche. ‎

Certaines personnes peuvent également éprouver: ‎

  • des courbatures et des douleurs, ‎

  • une congestion nasale, ‎

  • un écoulement nasal, ‎

  • des maux de gorge, ‎

  • des diarrhées. ‎

L’Institut Pasteur liste également ce symptôme : des pertes brutales du goût ou/et de l'odorat.


Certaines personnes développent une forme grave de la maladie (5% de cas critiques et 15% de cas graves).

“Dans les cas plus graves, l'infection peut provoquer "une détresse respiratoire, une insuffisance rénale aiguë, voire une défaillance multiviscérale* pouvant entraîner la mort", indique le ministère de la Santé. Les difficultés respiratoires peuvent survenir brutalement après quelques jours de maladie et ce alors même que les premiers symptômes étaient bénins.Santé Magazine


“Les chercheurs estiment que le taux global de mortalité du virus est d'environ de 2 à 4%, avec des disparités selon les pays. “ Passeportsanté.net


En moyenne, les symptômes apparaissent 5 ou ‎‎6 jours après qu’une personne ait été infectée par le ‎virus, mais cela peut aller jusqu’à 14 jours. ‎C’est la période d’incubation.


*défaillance multiviscérale : problèmes graves survenant sur tous les organes du corps très rapidement.


Why ? Pourquoi ? Quelle est l’origine de la maladie ? Quelles sont ses causes ?


Nous avons découvert que dans le cas d'une pandémie, les causes sont nombreuses et entremêlées. Voici une carte mentale pour vous aider à mieux comprendre. Nous avons également sélectionné une vidéo sur les liens entre biodiversité et activités humaines.

Nous souhaitons également attirer votre attention sur le fait que la Chine étant un régime autoritaire, les lanceurs d'alerte chinois, appelés "journalistes citoyens" ont subi la censure au démarrage de l'épidémie. Cette censure a peut-être contribué à accélérer la propagation de l'épidémie.




Une origine naturelle ?

Nous savons que l'origine naturelle du virus fait débat alors que le gouvernement américain annonce vouloir faire une enquête sur le laboratoire de recherche de Wuhan. Mais nous avons aussi découvert que les états peuvent avoir intérêt à faire courir de fausses rumeurs (fake news) pour déstabiliser d'autres états. Nous vous invitons donc à découvrir cet article de la Voix du Nord qui tente de clarifier les esprits.

A propos de la piste naturelle https://www.lavoixdunord.fr/743059/article/2020-04-18/coronavirus-pourquoi-une-origine-naturelle-est-l-hypothese-la-plus-probable


Sources complémentaires :

Le Quotidien, 10 avril 2020 : “Les virus proviennent-ils toujours des animaux ? “ D.V. Interview de Patrick Berche, professeur en microbiologie, ancien directeur de l’institut Pasteur de Lille (Nord)



What ? Les conséquences


Cette pandémie a des conséquences économiques, sociales, environnementales. L'étude et la synthèse des conséquences a été réalisée par Marcus, 10 ans, en CM2.


Quelles sont les conséquences économiques de l'épidémie ?


Le PIB mondial « serait imputé de 1,5 points en 2020 ». Le PIB mondial correspond à l’ensemble des richesses produites par les pays dans le monde. C’est comme si l’économie mondiale était un gigantesque lac, l’eau représentant l’argent et chaque pays a sa part du lac : Si un pays perd un peu d’argent, comme il est connecté aux autres, le niveau d’argent baisse un peu pour tous les pays ; à l’inverse si un pays gagne un peu plus d’argent cela bénéficiera à d’autre pays. 


Partant de ce constat là les impacts touchent tous les secteurs d’activité :

  • Le tourisme et les transports : les populations voyagent moins, les établissements d’hôtellerie et restauration sont fermés, donc ils ne gagnent plus d’argent.

  • Le secteur automobile, textile : les gens n’achètent plus donc la production baisse aussi.

  • Toutes les chaînes d’approvisionnements sont impactées (alimentaires, automobile, énergie...) : cela engendre une augmentation du nombre de chômeurs. 

  • En France, les chômeurs étant rémunérés par l’état grâce aux impôts, on peut s’imaginer que les impôts vont augmenter donc le pouvoir d’achat des travailleurs va lui baisser.

  • On remarque, cependant, que la pandémie peut avoir quelques impacts positifs sur l’économie (innovation, relocalisation de la production de masques et de respirateurs).

Sources :

https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/pib/

https://www.carnetsdeleconomie.fr/Covid-19-le-PIB-mondial-serait-ampute-de-15-point-en-2020_a1617.html

https://www.journaldemontreal.com/2020/01/30/quelles-consequences-economiques-pour-le-coronavirus

https://www.youtube.com/channel/UCCDz_XYeKWd0OIyjp95dqyQ

https://www.lesechos.fr/thema/redynamisation-territoires/la-crise-sanitaire-renforce-la-volonte-de-relocalisation-1192797


Quelles sont les conséquences sociales de l'épidémie ?


Outre les conséquences directes liées à la maladie (décès, …), de plus en plus de foyers, notamment aux Etats-Unis, pays sans protection sociale, ne mangent pas à leur faim. Le moral est en chute.


On note un accroissement des inégalités dans la société :

  • Taille et état des logements : il est moins facile d’être confiné à 5 dans un 50m2 que dans une maison avec jardin. 

  • Ecole : certains parents n’ont pas, soit les capacités, soit le temps de faire l’apprentissage aux enfants confinés.

  • Plus de chômage

  • Santé : les plus démunis sont fortement touchés (sans-abris, Afro-américains aux Etats-Unis).

  • Une colère sociale s’installe chez les plus exposés à l’épidémie (aides-soignants, infirmières et infirmiers, caissiers et caissières…) car ils se plaignent depuis des années d’être de plus en plus mal payés avec des conditions de travail qui se dégradent. Or, en temps de crise, de qui avons-nous besoin ? D’eux !

  • Elan de solidarité : LVMH qui produit et distribue des gels hydro-alcooliques gratuitement aux hôpitaux. Une entreprise Piémontaise se met à produire des masques de protection à la place de vêtements au coût de la production, donc sans marge. Propositions de services rendus gratuits pour s’entre-aider entre citoyens via les réseaux sociaux.

  • Solitude des personnes confinées seules et des aînés, qui, dans les Ehpad ne peuvent plus recevoir de visites.

Sources :

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/04/21/coronavirus-le-confinement-provoque-une-crise-sociale-mondiale_6037257_3234.html

https://start.lesechos.fr/societe/culture-tendances/coronavirus-des-elans-de-solidarite-qui-donnent-enfin-le-sourire-1189058

https://www.ozap.com/actu/france-2-le-temoignage-dechirant-d-une-retraitee-dans-un-ehpad-face-a-la-solitude/592147


Quelles sont les conséquences écologiques et environnementales ?


  • Réduction de la pollution atmosphérique : moins de voitures, d’avions, usines à l’arrêt.

  • Réduction de la pollution des eaux : retour des poissons dans les canaux de Venise ; Dauphin dans le port de Cagliari en Sardaigne.

  • Réduction de la pollution sonore et du danger : des rorquals ont été aperçus près des côtes en Méditerranée 

  • Au final plus de vies sauvées par la réduction des émissions carbones que de morts liés au virus, grâce à une meilleure qualité de l’air.

  • Opportunité de mener une transition écologique : Subventions de l’état avec contreparties pour transformer les secteurs agricoles, transports et énergie. Par exemple arrêt de l’utilisation de pesticides, développement de l’électrique, relocalisation de la production.

Sources :

https://www.france24.com/fr/20200323-quel-impact-du-coronavirus-sur-l-environnement

https://start.lesechos.fr/societe/environnement/le-coronavirus-a-deja-des-effets-sur-notre-environnement-en-france-118907

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/video-effet-confinement-rorquals-communs-observes-au-large-calanques-marseille-1813574.html


Et après ?


Nous avons apprécié cette infographie réalisée par Olivier Sampson qui résume l'intervention du président de la République, Emmanuel Macron du 13/04/2020, évoquant la reprise après le confinement.



Quelles pistes pour stopper l'épidémie ?


Recherche réalisée par Mani, 12 ans, en sixième , résidant en Suisse.


Une épidémie s’arrête soit naturellement (sans intervention humaine), soit lorsque l’on a trouvé un traitement (un médicament ou un vaccin) pour soigner la maladie provoquée par le virus ou l’empêcher de se propager.



Prévention :


  • Gestes barrières :

  • Règles d’hygiène (tousser, éternuer dans le coude, lavage régulier des mains, utilisation de mouchoirs uniques…)

  • Distanciation sociale : min. 2 m

  • Port du masque, combinaison de protection

  • Gel hydroalcoolique

  • Désinfection des mains, des surfaces et du matériel

  • « Rester chez soi », limitation des déplacements

  • Isolement des personnes détectées positives

  • Test sérologique : qui est immunisé ou pas?

  • Immunité collective : une épidémie s’arrête d’elle-même lorsqu’une large partie de la population a été contaminée par le virus responsable de la maladie.


Source : « Paybac» Catherine Hill, épidémiologiste.


  • La nicotine (patchs nicotiniques) ? Une étude est en cours pour démontrer l'effet de la nicotine sur le nouveau coronavirus. C'est ce qu'une équipe de l'hôpital de la Pitié Salpêtrière tente de savoir. Le constat est qu'un nombre très faible de personnes contaminées au Covid-19 est fumeur. Selon Jean-Pierre Changeux, un neurobiologiste membre de l'Académie des sciences, la nicotine pourrait empêcher le virus de pénétrer dans les cellules, limiterait la réplication virale et empêcherait le virus de se fixer aux parois cellulaires. Prudente, l'équipe va entamer des essais cliniques dès qu'elle en aura l'autorisation. L’utilisation de patchs nicotiniques à titre préventif comme curatif. Il faut cependant souligner que lorsque les fumeurs sont atteints par la maladie, la consommation de tabac ayant fragilisé leurs bronches, ils ont plus de risques de développer une forme grave de la maladie.


https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/Fiche.aspx?doc=traitements-coronavirus


  • Vaccin contre le covid-19 (plusieurs mois sont nécessaires pour développer un nouveau vaccin)


Face au nombre important de cas graves et à la propagation du virus dans le monde entier, plusieurs pistes thérapeutiques sont actuellement étudiées afin de trouver rapidement un traitement et un vaccin (à partir de médicaments ou vaccins existants et de tests combinés).


Guérison / Traitement de la maladie :


Vendredi 20 mars 2020 a débuté le projet Discovery à l'échelle européenne. 

Cette étude vise à tester, évaluer et comparer sur 3 200 patients européens hospitalisés pour des formes graves de Covid-19, quatre traitements expérimentaux (combinaisons thérapeutiques).

L’Institut Pasteur a annoncé la mise en place très prochaine de cet essai clinique, piloté par l’Inserm, sur des médicaments déjà sur le marché.


  • le remdesivir (un antiviral développé pour traiter la maladie à virus Ebola).

  • le lopinavir (un antiviral utilisé contre le VIH).

  • la combinaison lopinavir + interféron (protéine qui booste les défenses immunitaires).


Source datée de mars 2020 : https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/Fiche.aspx?doc=traitements-coronavirus


  • Chloroquine ? un traitement existant semble prometteur : chloroquine est un

médicament peu cher et sans danger, utilisé depuis plus de 70 ans (médicament antipaludique). Selon le Pr Raoult, la chloroquine permettrait de “contenir l’évolution de la pneumonie, pour améliorer l’état des poumons, pour que le patient redevienne négatif au virus et pour raccourcir la durée de la maladie”. Les auteurs de cette étude insistent également sur le fait que ce médicament ne coûte pas cher et que ses bénéfices/risques sont bien connus car il est sur le marché depuis longtemps. Cette piste thérapeutique doit toutefois être approfondie car les études ont été menées sur peu de patients, pas tout à fait dans les “règles de l’art” selon certains et la chloroquine peut provoquer des effets secondaires potentiellement dangereux.


https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-vaccins-chloroquine-les-pistes-pour-soigner-le-covid-19-6754134


  • Ver marin ?

Enfin, un ver marin, l'arénicole, pourrait apporter davantage d'oxygène aux malades du Covid-19 qui souffrent de difficultés respiratoires.


  • Plasma sanguin des patients guéris ?

Transférer l'immunité de patients rétablis à des malades. « Le plasma des personnes qui ont guéri du Covid-19 contient les anticorps que leur organisme a développés. Ces anticorps pourraient aider les patients en phase aiguë de la maladie à lutter contre le virus », confirme l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).


http://www.leparisien.fr/societe/sante/covid-19-ver-marin-plasma-de-patients-gueris-les-pistes-de-traitement-se-multiplient-06-04-2020-8294604.php


  • Vaccin BCG ?

Le BCG un vaccin antituberculeux, est une piste potentielle dans la lutte contre le Covid-19. Dans un communiqué, l'Inserm a expliqué que des " études épidémiologiques ont montré de façon intéressante une corrélation entre taux de vaccination au BCG et taux de morbidité et de mortalité face au Covid-19. " Tout en restant prudent, l'institut a évoqué que le sérum "pourrait permettre de diminuer l'importance de l'infection au virus SARS-CoV-2 en stimulant la mémoire de l'immunité innée."


Au cours de cette exploration, nous avons pris conscience de la complexité des causes et conséquences d'une pandémie. Nous sommes le 24 avril 2020 et beaucoup de choses restent encore à découvrir concernant ce virus et ses conséquences. Quels remèdes ? Quel temps faudra-t-il pour développer le vaccin ? Quel rôle va jouer l'Intelligence Artificielle alors que le super-calculateur Summit a été appelé pour soutenir les chercheurs ? Quels seront les impacts économiques à plus long terme ? Après le déconfinement, les Hommes vont-ils accepter de réduire leurs libertés pour préserver leur santé (cf les applications de tracking des malades) ? Les Hommes vont-ils saisir cette opportunité pour construire un monde plus durable, comme l'espère certains ? Nous vous laissons vivre cette part de l'Histoire, autant que possible en bonne santé et vous appelons à aiguiser votre esprit critique, votre bienveillance et votre générosité en cette période d'incertitude, où informations, infox and fake news circulent à profusion.


Mani, Adam, Louis, Marcus, Christelle et Eva


0 vue