top of page

Projet : écrire son texte de slam et de rap

Chez Lifebloom Academy, les après-midis sont consacrés aux projets : les élèves ont l'occasion d'apprendre autrement, en créant un projet à leur image. Pendant la période scolaire qui vient de s'achever, ils ont pu découvrir un univers musical et poétique : le slam et le rap.

L'objectif était clair, ils avaient pour mission d'écrire un texte et de le mettre en voix. Quand on connaît le rapport des élèves à l'écriture et leur relation encore plus difficile à l'oral, le projet s'annonçait ambitieux ... Mais la musique a un pouvoir de séduction et la magie a opéré. Nous avons découvert au fil des semaines plusieurs morceaux emblématiques de cet univers tels que « Réponds-lui avec de l'eau », Souleymane Diamanka, « Je suis » de BigFlo et Oli, « Soldat de plomb », de Abd Al Malik, « Ma musique » de Nicolas Seguy, Gaël Faye et Ben Mazué. Sans oublier Grand Corps Malade, mais il serait difficile de ne citer qu'une de ses chansons.

Ce projet s'est déroulé dans le cadre des cours de français et a donc permis de revoir certaines notions. Les élèves ont travaillé sur les figures de style pour enrichir leurs textes et ont pu intégrer un certain nombre de rimes, allitérations ou assonances dans leur création. Ils ont constaté par eux-mêmes le pouvoir des expressions bien faites et la beauté d'une rime qui vient compléter un texte. Finalement, ce qui était le plus intéressant dans ce projet, c'était de voir les élèves s'emparer de cet espace de liberté. Ils ont choisi des thèmes variés mais souvent graves. L'écologie, la mort ou la dépression reviennent régulièrement dans leurs réflexions.

Une illustration de notre pédagogie à la "Freinet", quand le texte libre devient un poème chanté.


Laissez-vous séduire et découvrez leurs textes par vous-mêmes en parcourant leurs créations.


Espoir


Mon espoir est d’entrevoir le bonheur.

Je peux voir ma famille tous les soirs

Et cela me donne de l'espoir.

La vie peut être belle comme une tourterelle.

Quand on est joyeux,

On a un teint de rose.


L'espoir rend la vie plus jolie

Et lui donne un grain de folie.

L'espoir vaut mieux que la beauté, dans un miroir.

L'espoir vaut plus que tout l’or

Car beaucoup la cherchent encore.

L'espoir donne du bonheur

Et le bonheur apporte de l'espoir.


Mais la fin de l'espoir laisse place au désespoir.

Alors si l’espoir t'évite,

cherche-le sans cesse,

Et ne le laisse pas s’enfuir de ta vie.


Texte écrit par Anna


Louise a enregistré son texte, nous avons donc la chance de l'écouter :


Je m’appelle Emma et je vais vous présenter mon projet rap et slam sur le thème du cheval. J'espère que vous allez aimer.


Le cheval est comme un amie,

Il rit, il pleure, il écoute toutes nos douleurs

Le cheval n'a pas de face cachée, il est comme il est et ne changera jamais.

Le cheval te suivra partout sans jamais t'abandonner,

Un compagnon fidèle qui chevauchera à tes côtés à jamais.

Quand on monte en selle toutes nos pensées s'envolent de l'autre côté de l'univers.

Le cheval galope dans les plaines enneigées, saute les rivières et traverse les forêts enneigées.

Le cheval est grand, fort et puissant avec ses longs crins argentés s’envolant dans le vent.

Quand on est stressé ou énervé, le cheval le ressent et nous aide à avancer et ne jamais reculer.

Le bonheur du cheval passe avant tout,

Si le cheval n’est pas bien traité, il te le fera regretter,

Si tu ne penses qu'à toi le cheval perdra confiance en toi,

Si tu ne te remets pas en question et que tu n'écoutes pas ton compagnon,

Il deviendra triste et déprimé et ne t'écoutera plus jamais.


Slam d'Ilana sur la mer :


La mer est comme un nuage bleu qui a des vagues

La mer, c'est une découverte,

La mer est un dessin sur une feuille blanche

La mer est pleine de richesses

Les couleurs se répandent comme la joie

La mer porteuse de vie, porteuse de pétales

Elle s'installe au fond de mon cœur

Le vent qui crée des vagues et qui tape sur les voiles des voiliers

Les poissons qui nagent et qui se retrouvent à voler au-dessus des vallées

Les mâts qui se balancent dans le grand port de Boucanier

Mille requins qui se sauvent,

Mille baleines qui se réchauffent

Et mille calamars qui se mélangent Rien au loin, rien à l'horizon et rien à la mer

Jamais je n'ai vu une mer aussi plate.


Slam d'Aurélien : Nature


Le vert comme l’herbe

C’est une couleur de la vie,

Comme la pluie qui tombe d’un nuage

L’eau de l’amour me coule sur la peau,

La nature est si forte.


Refrain :

La nature est si belle et si fragile

Nous devons la protéger

Nous devons la sauver,

C’est par elle que nous sommes là.

Ensemble on peut y arriver

Seul on va plus vite,

Ensemble on va plus loin.


La nature est si forte,

Elle est sauvage aussi,

Magique dans le vert printanier

Riante dans le soleil humide

L’enfant heureux court dans les bois.


Voici le slam d'Abigail sur la tolérance et la critique :


C’est toujours les intellos,

qui reviennent chez eux,

avec le cœur plein de moqueries,

et jamais,

ceux qui travaillent mal,

quoique,

de nos jours,

si t’es pas habillé à la mode,

ou t'as pas le dernier iPhone,

on te considère comme un ... ,

C’est marrant aussi que c’est toujours les filles,

qui mettent des tonnes de Fond de teint,

pour masquer leurs vrais visages,

qui se moquent,

de ceux qui s’assument,

et encore,

si tu mets une jupe,

avec du gloss,

pour te mettre en valeur,

on te considère,

comme une aguicheuse,

Et encore,

T’es pauvre, sale rat,

t’es riche, fille-fille à papa,

de tout manière,

que tu sois blonde ou blond,

brune ou brun,

rousse ou roux,

fine ou fin,

grosse ou gros,

noir ou blanc de peau,

que tu sois gay ou hétéro,

moche,

beau ou belle,

gentil,

méchant ou méchante,

que tu viennes d’un autre pays ou non,

Les gens auront toujours un moyen,

de te rabaisser.


Un texte sur le football écrit par Paul :


Le football est simple mais il est difficile de jouer simple

L’union fait la force comme une équipe de football

Le football est pour moi plus qu’un sport,

Il suffit de voir l’impact qu’il a sur la société.

Le football n’est pas un sport comme l’autre.

Une équipe de grands joueurs peut perdre contre une petite équipe,

C’est ce qui fait le bonheur de ce magnifique sport.

Le foot n’est pas un loisir c’est une addiction.

Un but peut renverser tout un stade, l'émotion est très forte.

Le football est un sport de passion. Le football est émotif.


Voici le texte de Flavio :



On pleure pour que ce soit un rêve mais ça n’en est pas un alors

On reste avec le désespoir main dans la main

Mais c’est la vie on doit continuer la nôtre avec cette tristesse

Et espérer ne pas pleurer quand tu parles de cette personne à quelqu'un

Et se concentrer pour ne pas l’oublier.

Pour l'enterrement et les funérailles du défunt

On doit honorer notre proche qui est mort

Et le mettre dans un cercueil dans la terre pour qu'il repose

Notre proche va aller au-delà dans l’autre monde

Et oui je suis inactif mon cœur s’est arrêté de battre…


Découvrez le rap de Clélie pour la planète :


La planète

La planète est belle, à toi de la sauver, oui nous sommes les génération à venir,

C’est nous qui la reprenons, si c’est une poubelle nous n’allons pas vivre très longtemps,

Des déchets il y en a plein dans la rue, tu marches dessus sur Tik Tok tu les oublies.

Alors mange et jette, mange et jette,

Alors ramasse tes déchets, tes déchets,


Alors aide-nous et quitte ces réseaux car un jour il n’y aura plus de nucléaire

Ca va leur faire tout bizarre, c’est clair,

Planète verte oui planète verte oui planète verte,

Super héros il ne faut pas être,

Pour sauver la planète,

Des petites actions au quotidien,

Si tout le monde le fait on sauvera la planète,

On veut que la planète soit immortelle mais si personne ne fait la petite action ça ne

va pas le faire,

Alors prend les rênes oui prend les rênes de ta vie aide-nous au quotidien pour sauver

la vie.

Planète verte oui planète verte oui planète verte.


La planète n’est pas une poubelle, elle n’est pas un enfer, elle est en terre.

Tu manges à Macdo pour  décompresser mais la terre subit les problèmes de ta vie.


Voici le texte d'Aaron, court et percutant :


On me dit « Debout ! », mais l'avenir est à vivre en même temps que le présent,

Il n'y a plus d'instants, je ne peux que fuir pour ne pas gémir.

Alors quand je mourrai... d’rire ! (jeu de mots)


Un autre texte sur le thème de la nature écrit par Wilfried :


Lorsqu’on voit la forêt à la télé

On se dit que c’est n’importe quoi

On montre les dirigeants du doigt

Mais nous on ne fait rien pour changer


On dit qu’il faut pas tuer les animaux

Qu’ils ont le droit de vivre autant que nous

Ensuite tout le monde va au casino

Et on voit qu’en fait tout le monde s’en fout


La forêt c’est du verre

Si tu y touches trop ça casse

Il n’y en a pas d’autres dans l’Univers

Et si ça casse nous sombrerons dans l’espace


L’espace

L’espace


Aux infos on nous parle de la nature

On nous dit qu’il faut la protéger

Sauf qu’il n’y a rien qui est empêché

Il n’y a plus de forêts même miniatures


Ils disent tous qu’il va falloir quitter la planète

Qu’on va mourir bientôt si on reste là

Moi je pense aux animaux dans l’au-delà

Vous les avez tués avec vos arbalètes


La forêt c’est du verre

Si tu y touches trop ça casse

Il n’y en a pas d’autres dans l’Univers

Et si ça casse nous sombrerons dans l’espace


(chuchoté)


Sauvez la faune

Sauvez la flore

Sauvez les arbres

Faites un effort


Sauvez la faune

Sauvez la flore

Sauvez les arbres

Ou on est morts


Découvrez le slam intitulé "Ephémère" de Camille:


Je sens le soleil sur mon visage,

Je vois des arbres tout autour de moi,

Toujours aussi beaux à travers les âges,

Comme si certaines personnes voulaient qu’on les voit.

J’entend l’eau de la rivière couler gracieusement,

Je regarde les bancs de fleurs s’étendre à perte de vue,

Comme si c’étaient des couvertures faites minutieusement,

Cette beauté est toujours aussi inattendue.

La beauté de la nature est partout,

Entre chaque dalle de béton, chaque arbre planté pour décoration,

A chaque plantation qui s'élargit comme les bambous.

Et la nature reprend ses droits sans forcément d’autorisation.

Je sens le soleil sur mon visage,

Je vois des arbres tout autour de moi,

Toujours aussi beaux à travers les âges,

Comme si les fées se battaient pour qu’on les voit.

J’arrive à sentir le parfum des fleurs dans le vent,

A voir les arbres et les oiseaux chanter avec entrain,

Je sens sous mes pieds des brindilles craquer doucement,

Et je continue sans dire un mot mon chemin.

Mais plus je marche, plus je vois de déchets,

Plus je marche, plus je vois de gros nuages noirs sortir d’un peu plus loin,

Plus je marche, plus j’entends le bruit d’une tronçonneuse,

Plus je marche, plus je comprends que je suis à côté d’une usine qui coupe les arbres.

Et plus rien de ces copeaux de nuages qui tombent

Quand des golems de béton armé grattent le ciel

Il ne restera rien des étoiles vacillantes

Qui s'avancent vers le centre de ces galaxies évanescentes

Comment on a pu en arriver là?

Malgré une infinité de trajectoires possibles,

Le destin a choisi de nous mener à cette instant précis,

Qui aurait pu prévoir ce que le passé nous réservait.


Rémi a choisi d'écrire un texte sur l'amitié intitulé "La Vie" :


Toi mon ami

Qui m’accepte tel que je suis

Avec mes qualités et mes défauts


Toi mon ami

Sache que la guerre n’est pas le seul choix

Pour régler les problèmes


Toi mon ami

Les problèmes peuvent se régler différemment,

Sans la violence


Toi mon ami

Si la vie te jette par terre

Lève les yeux je serai là pour toi


La vie a créé la planète pour qu’on puisse vivre en paix

C’est pour ca qu’il ne faut pas l’abîmer


La vie c’est comme une bulle de savon

Il faut la garder précieusement.


Voici le texte de Lucie, toujours pleine d'énergie :


Aller, vas-y Bill met du son, donne-moi un micro, j’vais la faire en solo

Les basses tapent dans les caissons, je trouve mes mots, j’exprime mes maux


Certains me trouvent étrange, a little crazy comme on dit

Pour moi l’amitié n’a pas de prix ; Alors please buddy, reste mon amie


Souvent on me comprend pas, souvent on me juge sans savoir

Donne-moi une chance de te laisser voir, toutes ces choses que j’ai en moi


La musique ne s’arrête jamais vraiment dans ma tête,

J’ai les yeux qui dansent, j'ai les mains qui chantent,


Parfois, je m’imagine sur la scène, parfois je m’imagine en haut de l’affiche

Je n’ai pas de guitare, je joue mal du piano mais mon cœur connaît tous les accords


Je ne cherche pas à passer à la radio, ni à être riche

Moi j’ai juste le rythme dans la peau, les notes font résonner mon corps


Ne me cherche pas sur YouTube, tu ne trouveras rien sur mes tubes

Pas plus que sur Tiktok, tu ne verras mon pop rock


Je chante en solo, cachée des producteurs,

Je performe sans vidéo loin des instagrammeurs,

Je reste sous les radars, ignorée des influenceurs


Je chante juste pour que quand tu fermes les yeux

Et que tu entends ma voix,

Tu penses à moi,

Rien qu’à moi.


Le texte que Louis a écrit parle de la mort et de la manière dont il la perçoit :


Souvent les gens disent qu’il y a une vie après la mort .

D'autres disent que les derniers moments de la vie c’est avant la mort.


Les légendes disent qu’avant la mort on voit la lumière au bout du tunnel.

D’autres disent avoir flotté au-dessus de leur corps perpétuellement dans un corps spirituel


La mort m’a dit qu’il fallait profiter de la vie.

Un jour on va mourir mais tous les autres jours on va vivre.


Ne dites pas que la mort est méchante,

Elle nous offre des ailes pour aller au paradis.


La beauté de la mort c’est la présence

Les morts sont invisibles mais ils ne sont pas absents.


Une élève a choisi de s'exprimer en anglais, voici le texte d'Inès :


They say happiness is on it’s way and I have to be patient

But sadness is always ten steps ahead

It sneaks up on you when you let your guard down

Just when you think you’ve made it through

It creates cracks in what was stable ground

And those cracks spread and spread

They let in the thoughts that make you overthink

Nothing around you will make sense

They’ll be thoughts like

Why do I exist

Why does hate and war exist

Why do we kill and destroy

Why is human life so pointless

Then you’ll hit rock bottom

That’s when that one thought comes

The strongest of them all

“The answer is death”

The you look up at the sky

And all that’s left to do is cry

But when you look up long enough to see the stars

Those tiny spots of light in the sky will tell you to have hope

They’ll always be there waiting for you when you need a bit of light


Un autre texte très inspiré (et humoristique, rassurez-vous) de Pier-Albain :


La grammaire c’est trop galère


Tous ces “ho non” dans toute la classe

On préférerait manger des glaces à la place

Oui la grammaire, c’est la galère

Et ce cours c’est trop l’enfer

La sonnerie vient de retentir,

Fini le français on peut partir

Après le goûter, faut réviser

Toute les leçons de conjugaison

ça demande trop de concentration

Il faut savoir se préparer

Aujourd'hui le pire, c’est la dictée

Tous les élèves sont stressés

Tous les soirs, il faut s'asseoir

Passer du temps à faire des devoirs

Tous ces mots de vocabulaire

Tous ces Molière et

Tous ces Baudelaire

C’en est plus qu'à tomber par terre.


Le prochain texte présente la passion de Mathilde, le cheval :


Sur le chemin que longe le canal

Galope mon ami le cheval

Fini le temps des péniches tirées

Il reste encore quelques câblages

Fini le temps des péniche tirées

Bien des choses ont évolué

C’est ainsi que le cheval puissant

Au beau cuir bien brillant

Dans les prés se repose

A son oreille je lui dis des choses

Depuis que je me promène sur ce chemin

Il est devenu mon meilleur copain

Alors chaque matin

Je lui donne du pain

De loin je le vois, il m’attend

Oh! mon ami ne soit pas impatient

Tu me regardes confiant

Toi l’ami des enfants

Tu donnes toute ton affection

Allez au revoir bel étalon

Qui galope à fond

Sur la plage profonde

Au milieu il y a des arbres

Le bel étalon cabre.


D'autres poèmes slams suivront.

N'hésitez pas à les féliciter dans les commentaires, ils ont fourni un gros travail pour proposer ces textes !






411 vues0 commentaire

Comments


bottom of page